Espoir

Rembobinons…

J’ai grandi en France. Ma mère est française et vit près de moi. Elle a le don pour mettre le doigt sur les clefs de mon évolution. Cela m’a longtemps énervé, parce qu’elle est le miroir de mes doutes et me montre où je ne suis pas en accord avec moi.  Aujourd’hui un mot d’elle m’éclaire, en un clin d’oeil. J’ai appris à aller au fond de moi à oser regarder mes doutes, mes incohérences, les apaiser, et me laisser être qui je suis profondément, grâce à cette relation à ma maman. J’ai compris ce qu’elle apporte à ma vie, priceless!

Mon père est marocain et vit au Maroc, notre relation a été longtemps coupée par les kilomètres qui nous ont séparé. Même si j’allais le voir chaque année, il n’était pas dans mon quotidien, et cette situation a généré des souffrances et des manques. J’ai dû aller puiser au fond de moi, les raisons de mon incarnation auprès d’un père si loin, et j’ai pu me ré-approprier pleinement l’histoire de mon âme pour l’assumer. J’ai beaucoup voyagé auprès de ma petite fille intérieure pour apaiser les souffrances et libérer le potentiel d’amour de cette histoire. Même si cette relation est encore “challenging” je me sens profondément en paix avec ses fondements.

La relation avec mes parents n’a pas souvent été de tout repos, mais qu’est-ce que j’ai grandi grâce à eux <3. Enfant, j’ai souvent senti que je devais les regarder au-delà du rôle de parents qu’ils avaient pour moi afin de comprendre leurs comportements, et trouver mes propres repères. Avant d’assumer ce regard, cela m’a généré souvent des crises de colère vis-à-vis d’eux, qui n’étaient pas comme j’aurais voulu, et j’ai souvent eu ce sentiment d’incompréhension, de solitude et d’abandon. Aujourd’hui, je sais que c’est en plongeant dans mes émotions que j’ai trouvé la reliance à mon âme, mes profondeurs, qui en m’aidant à prendre le recul par rapport à mes souffrances, m’apaisait profondément. C’est comme ça que s’est construit mon identité.

J’ai traversé en tant qu’adulte le modèle de couple de mes parents pour me détacher de leur histoire et laisser émerger ce que mon âme me soufflait, mes conviction profondes, indépendantes des schémas appris.

Je partage mon quotidien avec mon chéri que j’aime par dessus tout avec qui je continue de grandir. Il a fallu que je dépasse mes modèles de couple (que lui traverse les siens). On a traversé des moments de crises, de violence qui ont parfois ressemblé à des points de non-retour et à la fin de la relation, mais là encore, en entrant profondément en connexion avec moi, je savais que la solution n’était pas celle que la société aurait pu me proposer (la rupture) mais bien de dépasser mes propres croyances, blocages, limitations afin de me libérer avant-tout moi-même.
Tout l’amour qui est au creux de ce couple m’a portée à transcender mes douleurs, mes résistances (à tous les niveaux) pour viser la paix en moi, pour mon chéri, en bref  l’Amour Universel Appliqué et rien de moins !
Grâce à ce socle d’amour solide, et cette profonde envie de transcender nos schémas ensemble, j’ai appris à m’aimer dans mes plus grandes souffrances, dans mes comportements les plus inacceptables, et je l’ai aimé lui aussi dans ces espaces là. Cet amour nous a guéri de blessures importantes qui nous empêchaient de créer notre histoire de couple, en accord avec nos envies, et nos croyances profondes.  On a ouvert des réseaux d’amour entre nous, pour se transcender individuellement et ensemble et nous continuons à nous refléter l’un l’autre et à nous éclairer pour continuer à briller encore plus.

J’ai fait une fausse couche il y a 2 ans, après 6 semaines de grossesse, après avoir été en communication avec l’âme qui a fait un séjour dans mon ventre plusieurs années. Elle m’a fait ressentir dans mon corps la joie et l’envie de devenir mère.  J’ai beaucoup appris sur le chemin d’incarnation de l’âme, et je me prépare depuis en ajustant ma vie pour l’accueil de l’âme qui viendra en son temps 😉

J’ai une belle-fille de 14 ans, avec qui la relation a été à construire et elle aussi m’a préparé différemment au rôle de parent, entre le modèle que j’avais et les élans qui me portent.

Nous avons adopté une chatte, Vanille il y a 3 ans et nous apprenons à communiquer avec elle, elle m’accompagne au quotidien dans mes soins 😉

 Je m’appelle Amel Léger

  • j’ai 33 ans
  • j’ai traversé des crises familiales, professionnelles, humaines
  • j’ai animé des ateliers du rire, des cours de danse, fait ses soins énergétiques , des lectures intuitives et akashiques, du coaching…
  • j’ai accompagné des centaines de personnes en individuel et en collectif
  • j’ai travaillé 8 ans en entreprise en tant que responsable Marketing France et Chef de Projet International
  • j’ai  un DEUG de littérature et civilisation anglaise et un diplôme d’école de commerce à Grenoble.
  • j’ai fait 2 burn-outs qui m’ont amenée à enfin entrer sur le chemin de mon âme, de ma mission sur Terre et de mon bien-être.
  • cela fait 6 ans que je suis à mon compte, entrepreneur-e, thérapeute, et chaque jour c’est un chemin qui m’approche plus près de moi, plus en finesse.

J’ai à coeur de t’aider à te comprendre, de t’aider à te connaitre, de t’aider à t’aimer, telle que tu es, telle que ta vie te porte et à te sentir en paix avec le Présent, qui est un véritable cadeau, quand on prend le temps (funny 😉 ) de l’observer avec la bonne paire de lunettes (hihi) !

Mon coeur est rempli d’amour pour moi, pour le monde, et pour toi.
Merci d’avoir lu ces quelques lignes.
Mon âme est enchantée de t’avoir rencontrée.

Tu peux bien sur m’écrire, me faire un commentaire par mail je serai heureuse de le lire, et de répondre 🙂

Au plaisir de te rencontrer en 3D 🙂

PS : tu sais que si tu es arrivée sur ce site, ce n’est pas un hasard, et qu’il y a dessus des messages pour toi, n’est-ce pas ? Prends un temps pour respirer, et sentir, juste là, maintenant, comment tu te sens 😉 ?

PS2 : Espoir, c’est ce que signifie mon prénom, Amel, en Arabe 😉