“Je crois en toi” : des mots que tu as peut-être besoin d’entendre un peu plus

Je crois en toi.

C’est le message que j’ai eu envie de t’offrir aujourd’hui.

  • Avant de découvrir ci-dessous ce que j’ai à dire à la jeune femme que j’étais il y a quelques temps qui ne savait pas comment gagner sa vie confortablement avec son métier de rêves,
  • Avant de découvrir ce que j’ai à te dire à toi aussi si tu traverses ces questionnements,
  • Avant de découvrir les solutions qui existent pour toi,

je t’invite à regarder la vidéo du jour :

Je voudrais aujourd’hui parler à la jeune femme que j’étais il y a quelques années, et qui ne savait pas comment gagner sa vie confortablement avec son métier de rêves.

Je voudrais aujourd’hui te parler à toi, si tu traverses ce que j’ai vécu il y a quelques temps…

  • Elle essayait de tout faire pour se faire connaitre, travaillait des heures et des heures, frôlant la limite (ou la dépassant parfois allègrement !)
  • Elle connaissait pourtant le burn-out, car elle en avait fait deux. Mais elle pensait qu’elle ne pouvait pas retomber dedans parce qu’elle était désormais à son compte et qu’elle aimait ce qu’elle faisait (… quand elle le faisait!)

C’est un vrai challenge que de se mettre à son compte. J’ai suivi plein de formations, et aucune n’a dédié du temps à m’expliquer ce que ça voulait dire que de me mettre à mon compte. (si, une heure dans une formation… est-ce utile de préciser que ce n’est pas assez ?)

Alors aujourd’hui, je dis à cette jeune femme que j’étais il y a finalement peu de temps, et à toi aussi que

  • C’est ok de se sentir frustrée, triste et découragée.
  • C’est normal, tu as vu tous les efforts que tu fais, tu sors de ta zone de confort, tu essayes, tu fais des articles, des vidéos, tu crée des programmes, tu y passes un temps fou…
  • Et puis tu te remets en question, tu vas creuser au fond de toi, chercher les réponses, sentir comment t’en sortir. Ca prend beaucoup d’énergie.

Mais tu n’as juste pas appris. Et tu es seule.

  • Tu n’as pas de coach, mentor quelqu’un qui a déjà fait le chemin et peut t’éviter quelques erreurs et beaucoup de temps précieux.
  • Tu n’as pas non plus de communauté, de gens qui parlent ton langage, celui de l’âme mais aussi celui de l’entrepreneur.

Alors c’est normal si tu galères, et c’est ok

  • Le réaliser est le première étape pour s’en sortir.
  • Savoir qu’il y a des personnes qui croient en toi et savent que tu peux “y arriver”: peu importe ce que ça représente pour toi, est la seconde
  • Agir est la troisième.

Pour la jeune femme que j’étais, mes revenus ont quadruplé quand j’ai pris un accompagnement avec coach ET communauté.

C’est ok, mais ca ne doit pas rester comme ça.

  • Tu peux toi aussi bénéficier d’un coup de main, d’un accompagnement individuel, ou collectif, a distance, ou à ta mesure. C’est possible. Et tu y as droit.
  • Tu as le droit de recevoir un appui solide pour t’aider à grimper jusque dans les hauteurs de ton âme et activer tout ton potentiel sur Terre.
    • Vivre de ta passion, c’est possible,
    • Vivre d’un travail que tu transportes en voyage avec toi, c’est possible
    • Vivre en ayant enfin l’impression de contribuer au monde c’est possible
    • Gagner de l’argent en faisant ce qui te fait kiffer, c’est possible
    • Te sentir en paix et en joie au quotidien, tout en kiffant ton travail, c’est possible
    • Retrouver ta confiance en toi, qui fera que tout cela va durer, c’est possible !

Alors, quelle action vas-tu poser pour toi, maintenant que tu sais tout ça ?

Je te souhaite un doux week end,
Je crois en toi !
Avec Amour,
Amel

PS : Si tu as envie que je te donne d’un coup de main, je t’invite à me contacter, prends rendez-vous pour 30 minutes avec moi, et nous ferons le point sur ton chemin, ton histoire 🙂 ou inscris-toi au Webinaire du Mercredi 20 Juin

PS2 : je t’ai aussi promis en début d’article de parler à la thérapeute que tu es, qui avait peut-être besoin de lire ces lignes. J’ai envie de te dire que ce que tu fais, toi aussi, pour tes clientes, c’est que tu crois en eux, tu sais qu’ils ont la possibilité de s’apaiser, de retrouver leur paix intérieure, de se sentir libre d’être eux-mêmes, ou tous les chemins que tu accompagnes

 

Leave a Reply