Enfant indigo = Kamikaze ou pionnier ?

Amel Léger Akasha - enfants indigo - Source photo Pexels David McEachan
Amel Léger Akasha – enfants indigo – Source photo Pexels David McEachan

Hahaha!  Une grande amie m’a dit un jour en parlant de mes activités que je suis une “pionnière” dans tout ce que j’entreprend. Ca fait en effet 5 ans que j’ai quitté mon job dans l’industrie pharmaceutique vivre ma mission de vie et accompagner d’autres à faire de même. Reiki, club de rire, coaching de l’âme, intuition, accompagnement de personnes en Burn-out, ont fini par me mener depuis 2 ans 1/2 aux lectures akashiques pour lesquelles je fais des séances et des formations.

Je me sens depuis longtemps poussée à faire les choses d’une manière inhabituelle, et avec pour seule bouée, ma foi.
Ma confiance que c’est le pas que je dois faire maintenant pour moi. Même si tout le monde autour de moi ne ferait pas comme ça. (c’est arrivé plus d’une fois ;-))

J’étais sur le point de partager ma vidéo sur l’évolution de mes séances de lecture akashiques  visible ici, quand je me suis posé 1 million de questions :

  • “Je peux pas juste la publier alors que je viens d’avoir l’idée, et que je ne suis pas sure de l’offre que je vais proposer, si ?”
  • “Je ne peux pas la poster sur FB directement, et je n’ai pas réussi à la poster sur Youtube comme je fais d’habitude”
  • “Et si je change d’avis… et si et si et si… ?”

Bref, j’ai pris une grande respiration, demandé de l’aide aux anges et j’ai pioché une carte du jeu des “cartes divinatoire des archanges” de Doreen Virtue que j’aime beaucoup beaucoup. Il tombe toujours à pic.  Je tombe sur “Respirer” l’archange Raphaël me dit de respirer au moins 15 fois par jour ! stop !! Respire 🙂

Alors je parle de kamikaze et de pionnier dans le titre, voici ce que je veux vous dire  :

Depuis que je suis jeune, je fais les choses un peu différemment. Je ne m’habille pas en costume pour mon entretien d’embauche (en restant habillée correctement je ne rentre pas dans “le moule”), je ne prends pas le parcours comme tout le monde. Pour mon entreprise, c’était assez flagrant. Là ou certains pensent que pour lancer leur boite il faut un business plan et faire un emprunt pour démarrer, moi je me suis lancée. Et il n’y a pas si longtemps que ça, j’ai même dévoilé mon salaire ! Ca ne se fait carrément pas !

> Lire l'article "Depuis que je suis à mon compte je gagne plus d’argent !!"
  • Mais pourtant j’ai plein de clients et je vis de ce que j’aime !
  • et pourtant les gens suivent mon parcours et me remercient de partager mes expériences différentes !

Depuis toujours, on admire mon courage, ma volonté, ma force d’aller au delà de ce qui se fait. Les copines, puis l’entourage, puis les clients, puis des gens que je ne connais pas. Le cercle s’agrandit et je crie OUI !! Vous avez raison. Vous reconnaissez en moi quelque chose de beau de puissant de vrai : la CONFIANCE en SOI, la FOI, et l’ECOUTE DIVINE INSPIREE (ou intuition appelez ça comme vous voulez)

Et devinez quoi ? Si vous le voyez tant chez moi, c’est que c’est EN VOUS AUSSI ! on ne peut voir que ce qu’on connait 😉 Alors BRAVO à tous

Donc mon impulsion, ma spontanéité, ma “sortie-du-cadre-ite” est utile ! elle me fait du bien à moi, car je me sens alignée avec moi, et pas limitée par des peurs. Mais aussi à vous qui me lisez et me suivez.

Parfois j’ai l’impression d’être un peu “kamikaze” parce que parfois, je ne sais pas où je vais.

C’était le cas quand je suis arrivée en fin de ma période de “sponsoring pole emploi” et que je ne gagnais pas encore assez ma vie pour subvenir à mes besoins (loyer, alimentation… des besoins un peu vitaux quand même). Tout le monde ou presque (sauf mon chéri qui croyait en ce que je croyais et m’a encouragé pour chaque étape) me conseillait de prendre “un job alimentaire” juste pour “assurer mes arrières” 

Je me souviens à cette occasion d’une belle discussion avec ma maman au parc municipal où nous avions fait du Qi Gong les pieds dans l’herbe le matin même. Je lui ai répondu ainsi “maman, tu vois les beaux arbres, il se nourrissent de l’air, du soleil, de la pluie, de la terre sous leurs pieds et des rires des enfants autour d’eux, et bien je crois profondément que nous aussi humains ont peut vivre de ce qu’on aime faire, être dans notre Nature. Et puis, je veux accompagner les gens à faire comme moi, à vivre de leur passion. Je ne pourrais pas les aider à aller bien loin si je m’arrête avant la ligne d’arrivée… je comprends tes inquiétudes, mais moi j’y crois”. Et j’ai bien sur tout fait pour assurer la transition après ce sponsoring. En l’occurence j’ai reçu le mois suivant l’arrêt de pole emploi, la somme équivalente à ce qu’ils me versaient.  

C’est le cas au moment où j’écris, car pendant les deux semaines de mon challenge d’écriture  je passe mon temps à lire, écrire, écouter quelques audios et vidéos, et peu de séances…. D’où viendra l’argent ? Je n’en sais rien. Je laisse faire l’Univers et je vais où  il me porte. Et je pars en vacances !

Voila, j’ai commencé l’article en hésitant à publier une vidéo, et je me rends compte que je n’hésite plus. C’est la prochaine étape juste. Mettre cette vidéo en ligne, comme elle doit l’être.

Alors oui, je fais une fois de plus comme plein n’auraient pas fait. Je publie ma vidéo. Que j’ai eu envie de faire au delà de toute raison, juste maintenant. Et puis je publie aussi cet article, bientôt 🙂

Namasté

Amel

PS : au-delà de cet article je sais que ce qui est important c’est que je puisse transmettre au monde mon énergie qui évolue, et c’est ce qui se passe par la vidéo.

PS 2 : j’ai publié cet article 3 semaines environ après son écriture et comme à l’accoutumée, quand je pars en vacances, je m’actualise, et à mon retour de nouveaux rendez-vous m’attendent !

Leave a Reply