Bienvenue à Radio Dauphins, la radio qui vous partage les messages des dauphins !!

Peluche dauphinHa ! Alors, ça, c’est un titre prometteur ! Qu’en pensez-vous ?

Je voudrais vous raconter ici mes premiers pas de canalisation des messages des dauphins…. mon initiation

D’abord qu’est-ce que c’est que le channeling ? 
C’est une capacité que nous développons, que nous avons de communiquer avec d’autres formes de présence. C’est quelque chose que nous développons, que nous apprenons à maitriser avec le temps. C’est une question d’antennes et de fréquences, mais pas des fréquences radio, comme celles diffusés sur la FM. Des fréquences d’énergie des différentes formes de vie sur Terre (même parfois en dehors de la Terre telle que nous la concevons). Nous, les humains, émettons des fréquences, vibrons différentes énergies en fonction de notre état (heureux, joyeux, malheureux), tout comme les animaux, les personnes défuntes, les anges et guides qui nous accompagnent.

Bien sur les messages ne prennent pas la même forme que lorsqu’on communique entre deux êtres humains avec des mots. Le travail du médium [personne canal qui reçoit les informations] est donc juste une écoute de ces énergies. Pour moi, ces énergies se manifestent par des messages, ou idées toutes nouvelles, des images et parfois j’ai juste une grosse vibration, et je me met à parler sans avoir la moindre idée de ce que je raconte…. Le médium a donc juste développé ses antennes et peut capter [entendre] ces énergies plus subtiles, au-delà de nos outils de communication courants pour traduire les formes-pensées et énergies reçues en messages compréhensibles.
Capter ces énergies, c’est la même chose que l’empathie que l’ont ressent pour les gens. On cherche à comprendre ce qu’ils vivent, puis on entend au-delà de leurs mots, ce que leur âme dit.

Le médium, est juste une personne comme toutes les autres qui a développé cette capacité là, et qui a appris à mettre des mots sur les énergies, les sensations qu’il capte des autres. Les autres pouvant être des personnes physiques présentes ou absentes, mais aussi des défunts ou d’autres formes de vie.

Et ma radio dans tout ça ?

Je vous le racontais dans un article précédent, j’ai été invitée à animer un atelier autour des dauphins il y’a quelques semaines (samedi 18 Octobre) et je savais par différents signes et par tous les messages que j’ai reçus que j’étais à ma place.

Lire l’article de partage de la création du stage ici
et lirele message des dauphins que j’ai reçu quelques
jours avant le stage ici

Je sentais qu’un grand moment allait avoir lieu pour moi. Certes j’avais déjà fait des lectures akashiques à de nombreuses personnes, animé des ateliers de groupe et reçu de nombreux messages écrits. En plus, je venais de découvrir que je pouvais canaliser les dauphins pour le message reçu avant l’atelier !

Mais je n’avais aucune idée de comment j’allais pouvoir recommencer l’exercice en direct live, devant 10 personnes !
Je savais que je le ferais pourtant ! Moi qui avait animé de nombreux groupes (pour les ateliers du rire), où je savais ce que je faisais, j’avais à chaque fois une boule au ventre. Ce jour là, elle n’était pas là et elle avait laissé la place à une énorme confiance et une grande curiosité.

LE moment est venu où tout le monde est arrivé. Un premier tour de présentations des unes et des autres, et tout de suite j’ai senti les vagues d’énergie monter, comme pour me préparer. Puis j’ai pris la parole pour expliquer l’après-midi, mais je n’ai vite plus pu dire ce que j’avais prévu de dire. Je me souviens que j’essayais de m’accrocher à une ou deux idées que j’avais prévu de développer, comme notamment d’expliquer les lectures akashiques, mais j’étais dans l’incapacité de terminer une idée ! J’avais décollé !

J’étais ailleurs, entre les dauphins et les guides, les maitres, et encore bien présentes dans la pièce pourtant. Et je partageais les messages, cherchant le mot juste. J’écoutais peu ce que je disais. Je me laissais juste faire, cherchant à me détendre complètement. L’après midi a suivi son cours, deux moments de canalisation des énergies des dauphins et une belle méditation plus tard, nous avons débriefé sur ce que chacune avait ressenti et les soins qui avaient été reçus.

Voila, c’est comme ça que j’ai réalisé que je venais de faire de façon très intense ce que j’avais déjà fait à plein de petites occasions dans ma vie privé ou professionnelle. C’est comme ça que j’ai réalisé que je  canalisais des énergies subtiles.

Plus tard mes guides et mon âme m’ont dit

“Oui, belle Amel, dis au monde comment tu t’es sentie cette journée-là.  Comment tu as lâché complètement ton égo et tes peurs pour nous laisser faire.[…] Pour toi Amel ce qui s’est passé était une initiation d’un autre genre [que celle reçue par les participants] Samedi nous t’avons montré l’ampleur du bien que tu peux faire dans un groupe de personnes.”

 

Leave a Reply