Libérez votre génie intérieur! Derek Mills, Lilou Macé FR

Cette interview de Lilou Macé est en anglais et n’a pas encore été traduite ou sous-titrée sur les sites de Lilou. Pour vous, voici un résumé des idées clefs, en Français.

Le moment de libérer votre génie intérieur !

 “Alors que le temps prends du temps, LE Changement arrive en UN moment!”

Autour de Lilou… Derek Mills

Son premier livre “The 10 Second Philosophy®”, litt. “la philosophie des 10 secondes” publié par le plus grand éditeur dans ce domaine, Hay House, est sorti, en anglais, en Septembre 2012. Derek travaille à développer un programme de formation en lien avec ce livre, qui sortira en 2013.

Mais qui est Derek Mills ? Il a réalisé à un moment dans sa vie qu’il n’était pas heureux,  qu’il vivait une vie de non-soi, une vie dans laquelle il savait qu’il n’était pas lui-même, mais il ignorait tous les signes de l’univers, tout le mal-être dans ses relations… et restait dans un monde de non-soi. Au moment où il a plongé en lui même pour essayer de découvrir qui il était au coeur de lui même, sa vie a changé d’un jour à l’autre, littéralement.

Ses parents sont venu de Jamaïque, se sont mariés au UK, ont eu 7 enfants… et quand il a perdu sa maman à l’âge de 13 ans, pendant 2 semaines il n’a pas pu parler. Tout au long de sa vie (jusqu’à il y a quelques années avait du mal à faire des discours en public… incroyable quand on voit l’aisance qu’il a dans cet interview et la simplicité avec laquelle il partage son message!)

Cette interview nous raconte…

  • Ce livre est un guide pratique pour libérer son génie intérieur” selon Lilou Macé
  • Le titre du livre est “la philosophie des 10 secondes” car  selon Derek “alors que le temps prends son temps, le changement arrive en un moment.
  • “Je ne suis pas heureux, car je ne suis pas la personne que je suis vraiment, et donc la clef au bonheur devient de découvrir qui on est vraiment et avoir le courage d’être cette personne dans son monde.”
  • Derek nous parle aussi des signes que la vie nous envoie tout le temps et à chaque fois nous choisissons de les prendre et de s’en nourrir, ou de les laisser passer. Son exemple est une lettre qu’il a reçu mettant l’accent sur une chose qu’il ne savait pas faire. Au lieu de laisser passer, il a choisi d’apprendre ce qu’il ne savait pas faire..

Son grand moment de changement est arrivé un soir alors qu’il était au travail, très tard le soir. Un gardien est venu lui dire qu’il devait partir, et après lui avoir demandé une seconde rallonge de temps, le gardien (un ange gardien mis sur sa route, se demande-t-il) lui a posé une question qui a TOUT fait basculer pour lui : depuis quelle heure ce matin êtes-vous la?  Sans rien pouvoir faire d’autre Derek s’est instantanément arrêté de faire ce qu’il faisait et a commencé à sentir, et à penser autrement. Il était la depuis 8h ce matin là et debout depuis 6h, et la il était 10h du soir… et c’était comme ça tous les jours de la semaine. Sa réflexion s’est élargie, et il a soudain pris conscience que cela faisait maintenant 18 ans qu’il suivait des cours, se mettait des objectifs dans sa vie et travaillait énormément … et qu’il n’avait pas d’argent. C’est là qu’il a compris qu’il n’était pas heureux parce qu’il n’était pas lui-même et que se fixer des objectifs ne fonctionnait pas. Il raconte que toutes ces prises de consciences lui venaient d’un endroit qui lui était familier, lui-même. Il faisait enfin attention à sa propre voix, “une voix douce, chaleureuse”. C’est ce moment qui a fait basculer toute sa vie. Cette voix est venue avec un sentiment que cette voix c’était LUI au plus profond de LUI.

Après ce “moment”, Derek décrit de façon précieuse ce qui suit, une fois qu’on a appuyé sur ce qu’il appelle “le bouton Pause“. “On revient en nous même,  on écoute et on fait attention à ce “coeur de nous-mêmes” et on va le tenir… cet espace pour nous-mêmes presque comme une mini-méditation. Ensuite on fais attention aux mots, pensées, questions, idées, parce que c’est le soi intérieur, celui qui est connecté à tout, qui est connecté à l’Univers… et quand cet espace vous parle, on écoute”  et c’est à ce moment que Derek à découvert sa nouvelle philosophie et c’est à ce moment que le changement a eu lieu. Même si sa vie a mis des semaines, des mois et des années pour changer complètement à l’extérieur, à l’intérieur de lui, le changement avait eu lieu.

  • On a tous ce génie intérieur qui contient notre propre philosophie pour le succès et le Bonheur, et c’est en l’écoutant qu’on apprend à vivre selon ses propres standards, et non selon des objectifs ou en fonction de ce que que les autres pensent. Quand on fixe un objectif on détermine comment on va vivre dans le futur, on détermine que notre bonheur sera à l’accomplissement de cet objectif. “Alors que quand on vit avec ses propres standards, on commence à être heureux maintenant, on vis dans le présent.”
  • Ce que Derek nous conseille est de se fixer des standards quotidiens sur ce qui fera qu’aujourd’hui on est heureux. et de laisser de côté les deadlines à plus long terme rend la vie tellement plus agréable et plus facile. Derek nous raconte une histoire… la notre : ” Il y a 2000 ans, un homme est venu sur Terre (pour certains c’était le fils de Dieu, pour d’autres cétait un prophète), et il nous a dit beaucoup de choses sages… parmi ces choses il nous a dit “Donnez-nous ce jour” : juste ce jour, il n’a pas parlé d’une semaine, d’un mois, d’une année fiscale, d’une décennie…  Donnes le meilleur de toi-même dans le monde entier juste pour une journée, jusqu’à ce que tu retournes sur ton oreiller ce soir.
  • Aujourd’hui, Derek est ému pendant l’interview et quand Lilou lui demande la raison de son émotion, il répond que ce qui le touche c’est de sentir qu’il est relié à l’Univers, à chacun d’entre nous et qu’il a envie d’aider tout le monde à trouver son propre être intérieur. 
  • Il raconte qu’il ne “sait” pas où nous étions avant de venir sur cette planète, ni où nous irons après… mais il sait par contre que nous sommes sur Terre, comme des expressions de l’Univers, pour guider, nourrir, partager une expérience commune, tous ensemble, avec et pour les uns et les autres, dans l’Amour et la lumière envers les uns et les autres. Et qu’une fois qu’on reconnait ça, on peut commencer à partager avec les uns et les autres à s’entraider, à être ensemble, comme le feraient toutes les parties d’un même corps, pour s’unir dans cette expérience.

Le petit mot de plus…

Oh, que vous dire sur cette belle interview, ce témoignage si touchant qui nous fait voyager dans le monde où nous vivons en pilote automatique, éloignés de nous-mêmes et ce qui fait qu’à UN moment, quelque chose fait qu’on bascule… vers l’intérieur, vers nous-mêmes et vers une autre façon de vivre… une liberté d’ETRE…

Ce beau témoignage m’a beaucoup touché, et m’a rappelé MON moment à moi. J’avais travaillé 3 ans dans une jeune entreprise, dans laquelle j’étais arrivée en disant “je veux mettre ma patte et m’investir dans ce job” au président, lors de mon entretien d’embauche… vous imaginez dans quel état de stress j’ai pu être à la fin de ces 3 années. Je m’étais investie beaucoup, avais travaillé des soirées entières au bureau, diné des sushis au travail, travaillé des dimanches entiers… rédigé des documents qui étaient censés servir de base pour les suivants, et continuellement un peu plus. J’ai fait un premier burn-out à la fin de la 2ème année. 3 semaines d’arrêt. J’avais bien senti que quelque chose devait changer, donc j’avais enclanché un bilan de compétences (inutile pour moi), tout en continuant à travailler… et puis il y a eu la mission de trop. La mission trop loin, … et j’ai senti qu’il en allait de ma santé de m’arrêter. Nouvel arrêt. 1 semaine tout d’abord, que j’ai passée à chercher un moyen juridique, d’empêcher mon entreprise de me faire travailler dans ces conditions qui dépassaient le cadre de mon contrat, et de me protéger contre les pratiques de management qui ne me convenaient pas.

Et puis, un jour, après avoir beaucoup pleuré et expliqué mon cas à des avocats, à des assurances, à des associations de soutien juridique, et même à des entreprises créées pour accompagner des salariés dans de telles démarches (tous avaient de solides arguments pour m’accompagner aux fameux prud’hommes), j’ai eu MON MOMENT : Et après ? Et s’i j’allais au bout de ces démarches, je gagnerai certainement, dans plusieurs années… ok… Mais quoi ? Ca m’apporterait quoi, en fait ? Je cherchais depuis toujours ce que j’appelais ma mission de vie et ces démarches, je le sentais, ne m’en rapprocheraient pas. VOILA, comme ça, en un instant j’ai changé de bataille… au lieu de me battre contre, eux contre un système, un management et une entreprise, je me suis mise en campagne POUR moi … qu’est ce que j’aimerais faire de ma vie après tout ?… tout comme Derek, ma vie a mis plusieurs jours, semaines et mois avant de changer, mais 4 mois après j’avais quitté mon travail et entamé des formations pour me créer une autre vie professionnelle. Aujourd’hui, 2 ans après, j’accompagne de gens vers leurs bonheur à travers toutes les activités qui m’ont fait du BIEN à MOI … 🙂

 

Leave a Reply