Lilou Macé interview : il n’y a pas de crise, une nouvelle économie est la!! Paul Efmorfidis & Ivo Valkenburg, Amsterdam

Cette interview de Lilou Macé est en anglais et n’a pas encore été traduite ou sous-titrée sur les sites de Lilou*. Pour vous, voici un résumé des idées clefs, en Français.

Une interview MERVEILLEUSE comme rarement j’en ai vu sur un tel sujet !

“Des gens sans argent sont aussi des gens avec des talents, des passions, des idées, de la créativité…”
Autour de Lilou… Paul Efmorfidis et Ivo Valkenburg

Paul Efmorfidis, parton de la société “Coco Mat”. Il a un mode de vie écolo, sans téléphone portable et se déplace à vélo. Son but est de proposer les meilleurs matelas fabriqués avec des produits 100% naturels, sans métal. Coco Mat a  reçu de nombreux prix internationaux pour sa responsabilité sociale et son implication dans une économie verte.
Ivo Valkenburg, est parton de l’entreprise qui porte son nom, et qui cherche à associer deux notions souvent très très dissociées : Spiritualité et Finance. Né et éduqué dans une famille proposant des services financiers en quête d’Esprit (litt. je pense qu’il faut comprendre en quête de spiritualité ou en quête de sens) Tout ce qui concerne la spiritualité, l’authenticité et la finance coule dans ses veines.

Cette interview nous raconte …
Cette interview nous parle de l’argent, de notre système économique et monétaire, mais surtout, les deux interviewés partagent avec nous une vision de la vie dans laquelle l’argent a une tout autre place. “Qu’est-ce que l’argent? l’argent c’est le bonheur” nous dit Paul Efmorfidis à un moment de l’interview. Voici en vrac les grandes idées à retenir de cette interview un brin philosophique :
  • La crise en Grèce n’est pas une crise monétaire mais plutôt une crise spirituelle, pour Ivo
  • Pour Paul, c’est une crise d’habitudes : nous avons pris les habitudes de l’Europe, des États Unis, au détriment des habitudes de chaque pays (en Grèce ont sert du thé exporté et non du thé grec, ce qui est pour lui une aberration. La Grèce importe d’énormes quantités de viande de bœuf, alors qu’il n’y a plus de vaches sur les pâturages grec où elles pourraient simplement se nourrir de l’herbe qui pousse.
  • Des gens sans argent sont aussi des gens avec des talents, des passions, des idées, de la créativité… il existe tellement de manière de créer une vie sans argent pour Ivo.
  • Cet aspect sur le manque d’argent est souvent éludé de toutes les discussions sur la crise.
  • Si les gens n’ont pas suffisamment d’argent pour payer, il y a plein de façon de le faire, Paul le fait pour sa société Coco Mat qui vend des lit à des hôtels (en Grèce en crise, ils ont donc peu d’argent) Alors, les Hôtels payent en partie en argent (car on en a toujours besoin un peu) et une plus grosse partie en nuits d’hôtel gratuites. Ces nuits gratuites, il en a maintenant 900, et il les offre à ses potentiels clients pour leur faire essayer ses matelas… de l’argent de publicité qu’il ne dépensera pas !
  • En suisse 70-80 000 businessmen ont créé une monnaie complémentaire au francs suisse et payent avec un mélange des deux aujourd’hui. Ils avaient décidé de créer cette monnaie lors d’une crise monnétaire et ont gardé cette monnaie entre eux.
  • Au delà de ces considérations de l’argent, Paul change la perception de la vie, il vit sa vie, mais ne travaille pas POUR vivre : le but n’est pas la destination, mais bien le chemin. 
  • Ivo, parfois surnommé “rêveur” dit que nous sommes en train de changer de paradigme (comme cette fameuse image où on peut voir soit le visage d’une vieille dame, soit une belle jeune fille)…et que nous allons vers l’Amour et la créativité. Ce changement se fera aussi sur le plan financier et lui s’attache à trouver des personnes qui vivent, comme Paul en ayant transformé leur utilisation de l’argent, même en ayant une entreprise multinationale à succès !
  • Ce changement de paradigme nous amène dans un monde d’Amour, de paix, de bonheur intérieur… et au détour d’une mini leçon nous apprenons que quand nous détestons les choses, de toute façon elles grossissent, alors autant les aimer. Quand nous aimons nos problèmes, nous dit-il nous devenons créatifs et trouvons des solutions !
  • Rappelons nous que “c’est nous qui avons créé la monnaie, alors nous pouvons créer plein d’autres moyens d’échange !” Voila le beau message que nous rappelle Ivo à la fin de l’interview
Le petit mot de plus  …
A travers cette interview qui se déroule dans une atmosphère très joyeuse, sur un lit (Coco Mat, bien-sûr !), j’ai repensé à ma manière de considérer l’argent dans ma vie, personnelle et professionnelle, Merci à vous trois !
On envisage si souvent une crise monétaire comme la fin de tout, mais ne serions nous pas tellement plus libres d’exprimer notre potentiel humain si nous n’étions pas constamment dans l’accumulation de richesse ? Après tout, l’argent n’est qu’un moyen d’échanger des choses entre nous, un moyen pour nous permettre d’obtenir ce dont nous avons besoin. Ne pouvons-nous pas aussi offrir autre chose que de l’argent en échange de services ou de produits? Bon, je vous l’accorde c’est encore peu le cas, et les grandes enseignes ne le proposent pas. Mais pouvons-nous essayer d’échanger autre chose à certains moments?
Des idées d’échange en vrac :
– Proposer des compétences informatiques à des personnes qui ont du mal à se faire à l’ordi, contre des confitures ou un peu de couture ?
– Offrir des nuits d’hôtel gratuites en échange de nouveaux lits “Coco-Mat” (une petite partie des matelas reste payée en argent qui reste utile), c’est l’exemple donné dans l’interview, vous l’aurez compris 😉
– Préparer de bons plats à des étudiants, en échange de leur aide dans leur domaine de compétence (informatique, juridique, comptabilité…)
Merci à toi chère lectrice, cher lecteur,
Partage avec tes amis, si tu aimes cette série  🙂
 *à ma connaissance

1 Comment

  1. Samia

    November 29, 2012 at 4:41 pm

    L’argent vu sous un autre angle! J’adore;)

Leave a Reply